Des établissements ouverts

où les parents en ont besoin

Les micro-crèches répondent aux besoins des familles, qu’elles vivent en milieu rural ou urbain.

Les micro-crèches peuvent être implantées en zone rurale, alors que la densité de population ne justifie pas l’ouverture d’un établissement de plus grande taille.
Elles sont aussi très adaptées aux environnements urbains, parce qu’on y trouve plus fréquemment des locaux de 120 m2 – susceptibles d’accueillir une micro-crèche – que de taille plus importante, et que la densité d’implantation qui en résulte permet d’offrir aux familles des solutions d’accueil à immédiate proximité de leur domicile !

Chaque projet de micro-crèche fait l’objet d’une étude de besoins, qui évalue la demande des familles et le taux de couverture de sa zone d’implantation prévisionnelle (nombre de solutions de garde offertes / nombre d’enfants de moins de 3 ans). Cette étude est une pièce maîtresse obligatoire du dossier qui permet à un EAJE (Établissement d’accueil du jeune enfant) d’obtenir une autorisation de fonctionnement.
Cette étude est aussi soigneusement analysée par la CAF (Caisse d’allocation familiale) pour toute décision d’octroi de subventions d’investissements aux micro-crèches (dans les quartiers prioritaires de la ville uniquement si elles ont opté pour un mode de tarification PAJE) dans le cadre du PPICC (Plan pluri-annuel d’investissement pour la création de crèches).

plus d’informations ?

Vous souhaitez avoir un complément d’information sur la micro-crèche ?…